Dans le conseil municipal, Pierrette Méhault s'occupe aussi de l'intendance.

 

Devant sa petite maison aux volets pourpres, dans la campagne de Saint-Péran, Pierrette Méhault, entre deux répétitions d'accordéon diatonique, aime à cultiver son jardin en carrés.

Après discussion Pierrette choisit de s'impliquer dans les commissions appels d'offres et travaux, particulièrement pour suivre le projet d'aménagement du centre bourg qui l'intéressait beaucoup. En revanche

elle ne souhaitait pas suivre les

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

finances "C'est déjà mon quotidien au travail", se justifie-t-elle. "Je suis assidue. Au départ cela m'a demandé beaucoup de temps, il fallait apprendre, maintenant ça va !.."

 

Pierrette est aussi délégué au CCAS. " Sur Saint Péran, remarque-t-elle, ce n'est pas compliqué, il n'y a pas beaucoup de personnes en grande

difficultés. On s'occupe plus des personnes âgées. Et puis on s'appuie sur Isabelle Goven qui est très pointue et donne les pistes pour orienter les personnes. C'est vraiment dommage qu'Isabelle n’a pas pu poursuivre son mandat de vice-présidente de la communauté  de commune chargée de l'action sociale, tient à préciser Pierrette. Elle s'était beaucoup impliquée, c'est injuste mais au niveau du conseil municipal on n'a pu rien faire".

Membre très active de Du Bruit Dans le Bourg, Pierrette a tenu aussi à s'associer à l'action du comité des fêtes. Elle remarque que les tensions entre les membres des deux associations se sont nettement apaisées même si il en reste des traces. Ce sont plus des problèmes de personnalités que des clivages de fond, pense-t-elle.

 

Le bilan tiré de ses trois années au sein du conseil municipal est positif. Comme la plupart de ses collègues elle est heureuse d'avoir beaucoup appris.  "On discute, on écoute, il y a une réflexion, rien n'est pas imposé, il est possible pour tous de s'exprimer. Grâce à cette bonne entente, on progresse ensemble et la commune avec. Aujourd'hui j'ai moins de doutes car les habitants ont l'air assez satisfait, même si parfois il en est qui râlent... A nous de continuer à les écouter et de bien expliquer nos décisions, conclut-elle.

De tous les conseillers municipaux Pierrette est la plus récemment installée sur la commune de Saint-Péran : en 2012. Originaire de Guer, dans le Morbihan, elle habitait précédemment à Plélan le Grand, commune voisine, chef lieu de la communauté de communes.

 

Sa passion pour l'accordéon diatonique lui avait fait rencontrer Roland Gueblez, ancien maire, et adhérer à l'association Du Bruit dans le Bourg. Elle fut secrétaire au CA de l'association jusqu'en 2015 : "Je ne pouvais plus alors cumuler cette responsabilité avec celle de conseillère municipale", précise-t-elle. Pierrette était donc impliquée sur la commune bien avant d'y habiter.

 

Depuis 2009 elle est employée comme comptable à l'Ehpad de Saint-Maxent (12 km de Saint-Péran). La comptabilité elle y est venue en étant d'abord collaboratrice de son mari chef d'entreprise puis en faisant reconnaître sa qualification à niveau BTS par une VAE (validation des acquis de l'expérience)." Mais autrefois j'ai aussi été cuisinière de collectivité. Cela me sert bien aujourd'hui quand nous organisons des banquets pour la journée des bénévoles ou la fête communale ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au vu de son engagement dans DBDB, Maurice Renault a fait confiance à Pierrette en lui proposant de l'accompagner dans l'aventure municipale. "Je me demandais si j'allais en être capable et me sentir bien dans une équipe que je ne connaissais pas. A cette époque je passais une phase difficile de divorce."

Un portrait tiré
par Alain Jaunault
Pierrette Méhault, conseillère municipale à Saint Péran
Pierrette Méhault en conseil à Saint Péran